1er mai : fête du travail ou fête du muguet ?

Si le 1er mai est un jour férié en France, c’est officiellement en l’honneur du travail et des travailleurs. Cependant, le 1er mai est également la fête du muguet. Bien qu’il n’y ait pas de lien direct entre les clochettes printanières et les revendications ouvrières, les deux célébrations ont chacune leur mérite.

Le 1er mai, fête du muguet…

Il semble que le muguet aussi appelé lys des vallées, une plante originaire du Japon, soit présente en Europe depuis le Moyen-Age. Fleur de printemps par excellence puisque sa floraison intervient en mai, le muguet est traditionnellement une fleur qui porte bonheur. D’après le langage des fleurs, le muguet signifie « retour de bonheur ».
C’est le roi Charles IX qui officialise les choses le 1er mai 1561 : ayant reçu à cette date un brin de muguet en guise de porte-bonheur, il décida d’en offrir chaque année aux dames de la cour. La tradition était née.
La fleur est aussi celle des rencontres amoureuses. Autrefois, de jolies traditions avaient lieu le 1er mai. On organisait des « bals du muguet » : ce jour-là, les jeunes filles étaient vêtues de blanc alors que les jeunes garçons décoraient leur boutonnière d’un brin de muguet. C’est le seul bal où les parents étaient bannis.

A Paris, au début du siècle, les couturiers en offrent trois brins aux ouvrières et petites mains, mais il faudra attendre 1936 pour qu’il soit associé à la fête du 1er mai. Sur la boutonnière des manifestants, il remplace alors l’églantine et le triangle rouges qui symbolisait la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs.

mais aussi, fête du Travail…

Si la fête du travail a lieu le 1er mai, c’est sans lien avec le muguet. La fête du travail commémore un 1er mai de 1886 où les syndicats américains appelèrent plus de 400 000 travailleurs à manifester pour l’obtention de la journée de huit heures. La date du 1er mai avait été choisie car beaucoup d’entreprises américaines entament ce jour-là leur année comptable.

Depuis ce jour, le 1er mai est devenu la journée internationale des revendications ouvrières, donnant lieu à des défilés de travailleurs.

Ce n’est qu’en Avril 1941 (en pleine occupation allemande) que le 1er mai devient officiellement un jour chômé. Il faudra toutefois attendre Avril 1947 pour que le 1er mai devienne un jour férié et payé.

Pour ceux que leur métier oblige à travailler, le salaire est généralement doublé. Quant à ceux qui souhaitent « travailler » le 1er mai, ils peuvent en profiter ce jour-là pour vendre du muguet librement, sans aucune formalité ni taxe.

Et vous, comment fêterez-vous le 1er Mai jeudi ?

845-Calendrier 1er mai_maxi

2 thoughts on “1er mai : fête du travail ou fête du muguet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>